petlogoelementor.png
Chatterie Koolkat
Élevage familial depuis 1999

Blog

Décrypter les comportements du chat

Les chats ont une communication très riche. Cela se manifeste par le miaulement, le ronronnement, l’aspect de sa queue, l’apparence de ses poils, le marquage de territoire, ou encore la position de ses oreilles. Si vous tenez à votre matou, apprenez à décrypter ses comportements. Cela vous permet également de répondre efficacement à ses besoins.

Un chat qui miaule

Votre félin vous parle en miaulant. Ce n’est pas le langage utilisé par les chats pour communiquer entre eux. En effet, les chats mâles communiquent entre eux avec des cris de guerre. Les femelles utilisent quant à elles des cris et des appels plaintifs entre elles. Ainsi, il miaule seulement s’il a des choses à vous dire ou des besoins à exprimer. Cela peut notamment être le cas parce qu’il a faim et qu’il vous réclame de la nourriture. D’ailleurs, les miaulements surgissent le plus souvent à l’heure du repas, vers 11 heures ou en début de soirée. Le chat miaule moins en effet quand sa gamelle est remplie de sa croquette chat favorite.

Trois chats dans une salle

Un chat qui ronronne

Un chat qui ronronne est le résultat de la contraction du larynx, provoquant les vibrations de ses cordes vocales. Quand les chats ronronnent, nous avons tendance à penser qu’il se sent bien, qu’il est à l’aise. Ce n’est pas toujours vrai. En effet, un chat peut faire ce drôle de bruit quand il se sent en danger. Il en va de même s’il éprouve de la souffrance. Par exemple, un chat ronronne au lieu de miauler lorsqu’il a la patte coincée. Le ronron est inquiétant quand il est accompagné d’agitations ou de gestes inhabituels. S’il grogne plus qu’il ronronne, c’est qu’il est mécontent, stressé ou nerveux.

En revanche, il n’est pas nécessaire de s’inquiéter si vous avez des chatons qui ronronnent. Cela arrive très souvent pour les chatons de deux ou trois jours qui doivent téter pour la première fois. On peut interpréter les premiers ronronnements du chat lors du premier tété par des bruits de bonheur. Votre boule de poils peut également émettre un impressionnant ronron quand vous le récompensez avec une friandise. Pareil quand vous lui caressez le ventre.

Les différentes vocalisations

Décrypter les miaulements de votre animal à 4 pattes s’apprend avec le temps. En effet, plus vous passerez du temps avec lui, plus vous apprendrez à le connaître. C’est très important d’ailleurs de lui accorder de votre temps. Il a besoin d’autant d’affection qu’un être humain. Les animaux de compagnie comprennent ce qu’on leur dit. Vous pouvez notamment les éduquer et leur apprendre des ordres et différents tours qu’ils pourront réaliser.

Généralement, deux miaulements courts et successifs sont une salutation. Si vous l’avez habitué aux caresses, il s’approchera tout en miaulant pour en réclamer et vous accueillir. Si le miaulement est profond, il s’agit généralement d’une réclamation comme nous l’avons évoqué plus haut. Un miaulement aigu peut être indicateur d’une sensation d’inconfort ou de douleurs.

Interpréter la position de ses oreilles

Les félins peuvent aussi s’exprimer en utilisant leurs oreilles et leurs yeux. Les oreilles droites pointant vers l’arrière, c’est involontaire. C’est une position naturelle qui ne signifie généralement rien. En revanche, si le chat a les oreilles baissées, rabattues vers l’arrière, cela veut dire qu’il se sent menacé. Cette position des oreilles est souvent accompagnée d’un caractère du poil hérissé.

Le chat qui pointe ses oreilles vers l’avant est intéressé parce qu’il vous voit. Il peut notamment les pointer en votre direction s’il perçoit dans vos mains des friandises.

Le chat aussi peut être à l’écoute. Il est attentif à son environnement lorsque l’une de ses oreilles se dresse vers l’avant, tandis que l’autre pointe vers l’arrière ou sur le côté. Il peut notamment adopter cette position en entendant du bruit derrière lui. Cela signifie qu’il n’est pas trop inquiet pour se lever et se déplacer, cependant, il est sur ses gardes.

Le quid des attitudes du chat

Un matou content de vous voir ou de vous accueillir a souvent la queue levée en point d’interrogation. La queue baissée peut être interprétée par de la peur. Cela signifie que le chat se sent menacé. 

Il a les yeux dilatés quand il est excité. Quand il apprécie une personne ou les gestes affectueux que celle-ci lui fait, il cligne des yeux plusieurs fois et longtemps. Il peut même se mettre à lécher la personne. S’il lèche intensément et en insistant, c’est qu’il souhaite attirer votre attention. S’il se met sur le dos, c’est qu’il a envie d’être tranquille dans son coin. Souvent, il se choisit un endroit écarté et peu fréquenté pour s’étirer et se mettre sur le dos. Il vaut mieux ainsi ne pas le déranger s’il prend cette position. Dans le cas contraire, il peut chercher à vous faire mal pour vous faire comprendre son envie. 

Si les chats tirent la langue comme s’ils bâillaient, ce n’est pas forcément parce qu’ils ont envie de dormir. Les félins tirent la langue quand ils ont chaud. En revanche, si le geste est accompagné de bruits bizarres, cela peut indiquer un mal-être. Il peut avoir besoin d’aide.

Vous devriez maintenant pouvoir comprendre votre matou à travers ses expressions corporelles, interpréter ses miaulements et ronrons. Encore une fois, plus vous passerez du temps avec votre animal de compagnie, mieux vous le connaîtrez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *